S’informer pour éviter de discriminer

Le projet en bref

Le CPLS, en partenariat avec la Ville de Montréal et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec, est fier d’être porteur du projet « Soyons inclusifs et accueillants dans nos logements à Saint-Léonard » qui vise à favoriser des échanges constructifs et harmonieux entre les propriétaires de la société d’accueil et les locataires issus de l’immigration grâce à une approche de médiation interculturelle.

Le but du projet est d’abord de documenter les discriminations vécues et leurs causes via des questionnaires anonymes afin de dresser un diagnostic de la situation. Les résultats seront rendus accessibles lors d’un événement collectif de partage des données qui permettra également de lancer la création lancement création d’un Comité Interculturel d’Habitation (CIH).

Les membres de ce comité participeront à la préparation d’outils d’information ainsi que d’ateliers portant sur la discrimination et la médiation interculturelle. Ces activités viseront à établir des liens de communication efficaces entre les locataires immigrants et les propriétaires. Le projet se terminera par une soirée de clôture en juin 2021.

Vous souhaitez participer à ce projet? Communiquez avec Alper Akin au 438-835-7590 ou à projet@cpls-saintleonard.org!

Le saviez-vous?

Au Québec, toutes les personnes ont des droits protégés par la Charte des droits et libertés de la personne. Le droit à l’égalité s’applique en matière de logement.

Discriminer, c’est traiter de façon différente une personne en se fondant sur un ou plusieurs des 14 motifs suivants, qu’ils soient réels ou présumés :

  • l’origine ethnique ou nationale;
  • la couleur de peau;
  • langue ou l’accent;
  • la condition sociale;
  • la situation de handicap ou le fait d’utiliser un moyen pour y pallier;
  • l’état civil : célibataire, personne mariée, séparée, divorcée, famille monoparentale;
  • la grossesse ou le fait de prévoir avoir des enfants;
  • l’âge, incluant celui des enfants;
  • le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité ou l’expression de genre;
  • les croyances ou pratiques religieuses;
  • les convictions politiques.

Source: Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse